Hydromorphologie à Kembs

Etat de réalisation: 
En cours
Fiche vérifiée : 
Non
Type de continuité : 
Continuité sédimentaire
Pays: 
France
Département/Land: 
Haut-Rhin
Commune(s): 
Kembs
Localisation sur le Rhin: 
PK177.00
Intérêts particuliers: 
Réserve Naturelle Nationale de la Petite Camargue Alsacienne (PCA)
Site Natura 2000: FR4202000; FR4211809; FR4211812
Site RAMSAR
Début des travaux: 
2009
Maître d'ouvrage: 
Electricité De France (EDF) Unité de production est
Maître d'oeuvre: 
Centre d'Ingénierie Hydraulique d'EDF, EDF R&D
Autres acteurs : 
Agence de l'eau Rhin-Meuse
Réserve Naturelle de la PCA
ONEMA
Pression(s) sur la zone: 
L’aménagement hydroélectrique de Kembs est le premier à avoir été mis en service sur le Rhin en 1932. Il est nationalisé en 1946 avec la création d’EDF. La nouvelle concession de Kembs est entrée en vigueur le 15 décembre 2010 (jusqu’à décembre 2035) (signature France et Suisse). En découle un projet environnemental destiné à préserver les écosystèmes rhénans.
Gestion et/ou travaux précédents: 

EDF assure l’exploitation de la centrale depuis 1946.

Objectif(s) : 
Préservation des écosystèmes et restauration des habitats.
Création de nouveaux milieux pour le retour d’invertébrés aquatiques et terrestres.
Création de peuplement des macrophytiques et hélophytiques de qualité.
Travaux et aménagements: 
Augmentation significative du débit réservé du Vieux Rhin (déjà augmentation de 20m3/s à 52m3/s pour la période hivernale).
Rétablissement des apports naturels de graviers dans le lit du Vieux Rhin par utilisation des excédents de graviers issus du chantier de nouvelle centrale de restitution ( L’idée de la destruction locale de la digue de Tulla en rive française pour permettre au Rhin d’éroder la berge a été abandonnée).
Renaturation de 100 ha de milieux naturels humides sur l’île du Rhin incluant 7km de restauration d’un ancien bras dans le périmètre de la RN de la PCA (débit à 7m3/s) et permettant la montaison des poissons vers la Suisse (voir fiche ancien bras ile du Rhin Kembs).
Construction d’une petite centrale entre le Rhin et le Grand Canal pour turbiner une partie du débit d’attrait (permettant aussi l’augmentation du débit réservé).
Suivi: 
Oui
Etat initial: 
Oui
Au minimum, suivi des macro-invertébrés et du transport solide. (Données V.Chardon, 2013)
Coût total de l'opération: 
19 000 000€
Partenaire(s) financier(s) et financement: 
Agence de l'eau Rhin-Meuse
Suivi biologique: 
oui
Suivi hydromorphologique: 
oui
Milieu(x): 
site: 
RNN de la Petite Camargue Alsacienne
EmplacementLeaflet: 
POINT (7.570428 47.622711)