Passe à poissons de Gambsheim

Etat de réalisation: 
Réalisé
Fiche vérifiée : 
Non
Type de continuité : 
Continuité piscicole
Pays: 
France
Département/Land: 
Bas-Rhin
Commune(s): 
Gambsheim
Masse(s) d'eau: 
Le Rhin
Localisation sur le Rhin: 
PK309.00
Intérêts particuliers: 
Site Natura 2000: FR4211811
Linéaire total: 
290 m
Dénivelé: 
10.00m
Début des travaux: 
Avril 2004
Mise en service: 
12 Avril 2006
Maître d'ouvrage: 
CERGA SA
Maître d'oeuvre: 
Association Passage 309
Autres acteurs : 
ONEMA
Saumon-Rhin
Pression(s) sur la zone: 
Le barrage de la centrale hydroélectrique est l’un des obstacles d’une série. Il empêche la remonté du Rhin vers les zones favorables à la vie et à la reproduction des poissons, notamment vers les rivières Kinzing et son affluent la Schutter, affluents allemands du Rhin. L’usine hydroélectrique a été mise en service en 1970 et est exploitée par EDF.
Gestion et/ou travaux précédents: 

Née de la convention franco-allemande du 4 juillet 1969, la centrale a été mise en service en 1974. L’énergie électrique est produite du côté français et est partagé pour moitié entre la France et l’Allemagne. La gestion du barrage est confiée à CERGA (Centrale Electrique Rhénane de Gambsheim), filiale à 50% d’EDF et de EnBW. La centrale est exploitée par du personnel d’EDF.

Objectif(s) : 
Remise en place de la continuité écologique et possibilité de migration de toutes les espèces piscicoles.
Travaux et aménagements: 
Création de la passe à poissons, avec : • 3 entrées : 2 en contre l’assise du barrage : zone de fortes turbulences accessible et attirante pour les espèces migratrices et rhéophiles. 1 entrée placée le long de la rive pour les poissons de capacité motrice plus réduite. • Un bassin de répartition qui distribue le débit dans les trois entrées et regroupe et guide les poissons remontant vers les bassins successifs. Il collecte le débit des bassins (1,2 m3/s) mais aussi un débit d’attrait turbiné de 15 m3/s. • Les bassins successifs (39 de – de 30cm, de 13 m² (4m sur 3,3m) et 1,65 m de profondeur) conçus pour permettre la montaison d’un maximum d’espèces piscicoles (deux passages différents). • Mise en place d’une caméra de vidéo-surveillance subaquatique et d’un système de piégeage.
Valorisation : 

• Mise en place d’un véritable espace d’accueil du grand public avec : une salle de visualisation subaquatique à travers 3 baies vitrées, aquarium, séquence vidéo, expositions… • Visites payantes de la passe à poisson et visites gratuites de la centrale hydroélectrique. • Communication importante sur des sites internet.

Suivi: 
Oui
Compartiment(s) suivi(s): 
Etat initial: 
NR
Site de référence: 
NR
Dispositif de vidéosurveillance géré par Saumon-Rhin sous l’égide de l’ONEMA pour le dénombrement des espèces et des effectifs. Un système de piégeage pour des prélèvements occasionnels pour étudier les poissons (génétique, marquage,…).
Coût total de l'opération: 
10 000 000€
Partenaire(s) financier(s) et financement: 
Etat français (VNF et Agence de l'eau): 32.5%
Etat allemand (Ministère Fédéral du transport et Land du BW): 32.5%
CERGA: 35%
Bilan: 
Augmentation des espèces piscicoles et des effectifs
Remarque(s): 

Une des plus grande passe à poisson d’Europe. L’historique des résultats annuels est disponible sur le site Saumon-Rhin. Le coût de l'espace visiteur s'élève à 895 000€

Référence(s) : 

HYDREOS. http://www.hydreos.fr, 26/02/2015

Saumon-Rhin. http://www.saumon-rhin.com, 26/02/2015

Commune de Gambsheim. http://www.mairie-gambsheim.fr, 26/02/2015

Passage 309. http://www.passage309.eu, 26/02/2015

Suivi biologique: 
oui
Suivi hydromorphologique: 
non
Opération(s): 
Milieu(x): 
EmplacementLeaflet: 
POINT (7.915399 48.684912)