Forêt de Strasbourg (Neuhof-Illkirch)

Etat de réalisation: 
Réalisé
Fiche vérifiée : 
Non
Mesures associées: 
Création de mares
Restauration de berges
Restauration de frayères
Désenvasement
Reconnexion
Création d'un chenal
Diversification du profil
Milieu: 
Berges (Cours d'eau)
Annexes hydraulique (frayères)
Communauté(s) cible(s): 
Poissons
Oiseaux
Espèce(s) cible(s): 
Martin-pêcheur
Pays: 
France
Département/Land: 
Bas-Rhin
Commune(s): 
Strasbourg
Masse(s) d'eau: 
L'Altenheimerkopf (Ancien bras du Rhin)
Le Brunnenwasser (Ancien bras du Rhin)
Localisation sur le Rhin: 
PK284.30
Programme: 
LIFE "Rhin vivant"
Linéaire total: 
Environ 2km
Début des travaux: 
2003
Fin des travaux : 
2004
Maître d'ouvrage: 
Ville de Strasbourg
Maître d'oeuvre: 
Service de la Navigation de Strasbourg (SNS)
Conservatoire des Sites Alsaciens (CSA)
Office National des Forêts (ONF)
Autres acteurs : 
Union européenne
Alsace
Ministère de l'écologie
Conseil Général du Bas-Rhin
Pression(s) sur la zone: 
Cette forêt périurbaine était parcoure par un important réseau hydrographique constitué d’anciens bras comme le Weisswasser et de cours d’eau phréatiques comme l’Altenheimerkopf. Cela a permis le développement d’une biodiversité remarquable. Suite à la déconnexion des annexes hydrauliques, une partie des cours d’eau s’est progressivement asséchée. C’est le cas de la rivière principale, l’Altenheimerkopf, qui n’est alimentée par la nappe et les eaux de pluies qu’occasionnellement.
Objectif(s) : 
Redonner à la forêt les conditions de l’expression de la biodiversité rhénane.
Travaux et aménagements: 
Pour rétablir la libre circulation de l’eau dans l’Altenheimerkopf : • Installation de 5 ouvrages de franchissement de voirie. • Désenvasement de certains secteurs. • Ouverture d’un ancien bras du Rhin existant sur 1 700 m rejoignant le Brunnenwasser et création d’un autre bras de 450m pour rejeter prioritairement une partie de l’eau dans le contre-canal.
Aménagements écologiques localisés : • Création de mares (car disparition de ce type de milieu lors de la remise en eau). • Connexions de bras morts pour devenir des frayères à poissons. • Élargissement ponctuels des cours d’eau. • Aménagement du cours d’eau, avec succession de petites fosses et de parties moins profondes. • Aménagement de berges relativement raides pour l’implantation du martin-pêcheur
Suivi: 
Oui
Etat initial: 
Oui: plantes, oiseaux, amphibiens, poissons et insectes
Site de référence: 
NR
Retour d’espèces « patrimoniale » (liste rouge/orange des espèces menacées en Alsace voire protégées (Protection nationale de l’Agrion de Mercure) au sein d’un cortège d’odonates riche de 33 espèces. Suivi piscicole disponible à http://www.peche67.fr/images/bandeau_federation/Etudes/Altenheimerkopf_compte%20rendu_resultats_peches.pdf
Coûts des études: 
85 000€
Coûts des acquisitions : 
604 000€
Coûts des travaux et aménagements: 
112 000€
Coût total de l'opération: 
806 000€
Partenaire(s) financier(s) et financement: 
Europe et Alsace: 48%
Ministère de l'écologie: 25%
Conseil Général du Bas Rhin : 17%
Bilan: 
Remise en place de la libre circulation de l’eau dans l’Altenheimerkopf à partir du Weiswasser, lui-même alimenté par le contre-canal de drainage. Potentiellement, le massif est à même d’accueillir l’avifaune très diversifiée déjà présente dans les milieux proches (Ile du Rohrschollen et du massif forestier de la Robertsau).
Référence(s) : 

Commission Européenne. http://ec.europa.eu, 06/03/2015

Strasbourg. http://www.strasbourg.eu, 06/03/2015

Klekoon. http://www.klekoon.com, 06/03/2015

Conservatoire des Sites Alsaciens. http://www.conservatoire-sites-alsaciens.eu, 06/03/2015

Scoters.org. http://www.scoters.org, 06/03/2015

Suivi biologique: 
oui
Suivi hydromorphologique: 
non
site: 
RNN de Neuhof Illkirch
EmplacementLeaflet: 
POINT (7.770634 48.504256)