Le Breitsandgiessen (Rhinau)

Etat de réalisation: 
Réalisé
Fiche vérifiée : 
Non
Mesures associées: 
Création de mares
Désenvasement
Reconnexion
Diversification du profil
Milieu: 
Eaux stagnantes
Berges (Eaux stagnantes)
Berges (Cours d'eau)
Annexes hydrauliques (lit mineur)
Forêt
Pays: 
France
Département/Land: 
Bas-Rhin
Commune(s): 
Rhinau
Masse(s) d'eau: 
Le Breintsandgiessen (Bras mort du Rhin)
Localisation sur le Rhin: 
PK265.30
Intérêts particuliers: 
ZNIEFF
ZICO
Forêt de Protection
Site Natura 2000: FR4201797; FR4211810
Programme: 
Plan d'Action Régional - Saumon 2000
Linéaire total: 
3 500 m
Début des travaux: 
Janvier 1998
Fin des travaux : 
Juin 1998
Maître d'ouvrage: 
Commune de Rhinau
Maître d'oeuvre: 
Service de la Navigation de Strasbourg (SNS)
Autres acteurs : 
Conseil Général du Bas-Rhin
Agence de l'eau Rhin-Meuse
Ministère de l'environnement (via DIREN Alsace)
Conseil Supérieur de la pêche
Office National des Forêts (ONF)
Direction Départementale de l'Agriculture et de la Forêt du Bas-Rhin (DDAF)
Fédératon de pêche du Bas-Rhin
Association Saumon-Rhin
Pression(s) sur la zone: 
Alimentation par la nappe : quasi-absence de courant - envasement du lit sur 20 cm en moyenne- roselières en aval – lit constitué d’une suite de dépressions envasées à l’amont.
Objectif(s) : 
Favoriser l’entretien naturel des fonds par autocurage en intervenant sur les vitesses d’écoulement.
Permettre la libre circulation de l’eau et de la faune.
Diversifier les habitats existants en modifiant les faciès d’écoulement.
Améliorer la qualité des eaux superficielles par autoépuration naturelle.
Travaux et aménagements: 
Reconnexion du Breitsandgiesen (ancien bras) au Contre Canal de Drainage (CCD) du Rhin par la création d’une prise d’eau de faible débit contrôlable par vannage permettant d’effectuer une fermeture complète du bras en cas de pollutions accidentelles venant du Rhin. Création de mares et annexes hydrauliques dans les chenaux.
Restauration du bras par curages ponctuels et dégagement végétal : certains arbres, sélectionnés, ont été abattus, quelques embâcles et souches supprimés.
Remodelage du lit et des berges dans le respect de son profil naturel en vue de favoriser l’entretien naturel des fonds et permettre la libre circulation de l’eau et de la faune. Le tracé choisi utilise au mieux les dépressions existantes, ainsi que le lit du bras existant, en les reliant entre eux.
Restauration forestière.
Suivi: 
Oui
Compartiment(s) suivi(s): 
Etat initial: 
NR
Site de référence: 
NR
"La restauration hydraulique du Breitsandgiessen a permis une recolonisation significative par les poissons présents dans les cours d’eau en lien avec ce bras. Ainsi, une quinzaine d’espèces a été inventoriée en 1999, soit un an après la fin des travaux. Bien qu’à cette même date, aucune réimplantation d’herbiers aquatiques n’avait été constatée, et cela en raison d’un ombrage excessif ou éventuellement d’un temps de dissémination insuffisant, les herbiers aquatiques ont aujourd’hui recolonisé le site. Par ailleurs, les suivis ont fait ressortir la nécessité d’aménager des sections de largeur variable, avec des diverticules ou élargissements latéraux qui favorisent la diversité, et de ne pas éliminer systématiquement les branchages tombés à l’eau et autres embâcles, qui fournissent abris et supports de vie pour l’ensemble de la faune aquatique. " (AE Rhin-Meuse, 2006)
Coût total de l'opération: 
427 000€
Partenaire(s) financier(s) et financement: 
CG du Bas-Rhin: 40%
Agence de l'Eau: 40%
Etat (DIREN Alsace): 10%
Commune de Rhinau: 10%
Bilan: 
• Développement du milieu naturel par apport d’eau. • Amélioration de la qualité des eaux par autoépuration. • Augmentation de la biodiversité faunistique et floristique. • Recolonisation par les poissons présents dans les cours d’eau en lien avec ce bras (15 espèces en 1999).
Référence(s) : 

Agence de l’eau Rhin-Meuse. http://cdi.eau-rhin-meuse.fr, 26/02/2015.

These Albin meyer

Suivi biologique: 
oui
Suivi hydromorphologique: 
non
EmplacementLeaflet: 
POINT (7.737916 48.336711)