Mares de Karlsruhe

Etat de réalisation: 
Réalisé
Fiche vérifiée : 
Non
Milieu: 
Eaux stagnantes
Communauté(s) cible(s): 
Amphibiens
Insectes
Espèce(s) cible(s): 
Rana arvalis
Leucorrhinia caudalis.
Pays: 
Allemagne
Département/Land: 
Bade-Wurtemberg
Commune(s): 
Karlsruhe
Masse(s) d'eau: 
Le Rhin
Programme: 
LIFE "Rheinauen Karlsruhe - Living Rhine floodplain near Karlsruhe
Linéaire total: 
1 200 m
Fin des travaux : 
2007
Dates: 
projet 2004-2010
Maître d'oeuvre: 
Regierungspräsidium Karlsruhe
Autres acteurs : 
Villes de Karlsruhe, Philippsburg, Rheinstetten, Gemeinden Dettenheim, Eggenstein-Leopoldshafen et Linkenheim-Hochstetten
Pression(s) sur la zone: 
La canalisation du Rhin et l’utilisation des plaines inondables aujourd’hui ont conduit à une importante dégradation des habitats. Certaines zones ont toutefois gardé des caractères intéressants comme les anciens affluent et canaux du Rhin, prairies humides, marais calcaire et forêts soumises aux inondations qui voient se reproduire des espèce protégées comme mariscus Cladium , Carex davallania etquadripuncturia Callimorpha. Pour protéger ces habitats, un projet LIFE, le LIFE project Rheinauen Karlsruhe, a été mis en place en 2004 sur 5 sites de restauration : Rheinstetten, Eggenstein-Leopoldshafen , Linkenheim-Hochstetten , Dettenheim et Philippsburg (voir fiches). Ce projet incluait le LIFE project Rheinauen Karlsruhe – Living Rhine floodplain near Karlsruhe, qui a permis la restauration de 38 km de cours d’eau et 7.485 ha. Dans ce sous-projet, trois opérations ont été réalisé à Karlsruhe : voir fiches L'Alb (Karlsruhe)(2), Le Rhin (Karlsruhe), Mares à Karlsruhe. L’Alb est un affluent du Rhin.
Objectif(s) : 
Les trois opérations à Kalsruhe avaient pour objectifs : • Amélioration des processus morpho-dynamiques en reconnectant le canal du Rhin à la plaine inondable et en supprimant les obstacles d’écoulement dans la zone d’inondation. • Restauration de la connectivité latérale avec les plans d’eau des plaines inondables permettant des échanges de la faune aquatique. • Restauration d’habitats naturels.
Travaux et aménagements: 
Mise en place de mares afin de créer des habitats principalement pour Rana arvalis et Leucorrhinia caudalis.
Gestion après travaux: 
L’écluse de la digue à l’embouchure de l’Alb constitue encore une barrière à la migration. Même si de jeunes brochets et loches épines ont été observés, un projet de construction d’une nouvelle structure a été lancé en Juin 2010 qui permettrait une libre circulation. Il devrait être réalisé à la fin de l’été 2011.
Valorisation : 

Mise en place de moyens de communication : publications, élaboration d’un guide électronique, visites guidées, séminaires, panneaux d’information.

Suivi: 
Oui
Compartiment(s) suivi(s): 
Etat initial: 
NR
Site de référence: 
NR
Suivi post-restauration : suivi biologique. Seulement deux ans après la création (en 2007), ont été observés 37 espèces de libellules différentes. 20 espèces se reproduisent, avec notamment les espèces de libellules rares Gomphus pulchellus et Leucorrhinia caudalis .
Coût total de l'opération: 
7 000 000€
Partenaire(s) financier(s) et financement: 
Union européenne: 50%
Remarque(s): 

Appartient au programme LIFE project Rheinauen Karlsruhe – Living Rhine floodplain near Karlsruhe (LIFE04 NAT / DE / 000025) (nombreuses opérations). Le coût renseigné est celui du projet LIFE.

Référence(s) : 

http://wiki.reformrivers.eu/index.php/Karlsruhe_%E2%80%93_Living_Rhine_floodplain_near_Karlsruhe_(LIFE04_NAT/DE/000025)

Suivi biologique: 
oui
Suivi hydromorphologique: 
non
EmplacementLeaflet: 
POINT (8.308175 48.994777)