Polder

Selon la localisation géographique, les aménagements ou les modes de fonctionnement considérés, il existe plusieurs sens derrière la définition de « polder ». Ainsi, des zones poldérisées peuvent faire référence à des zones situées derrière des ouvrages de protection contre les inondations, à des espaces de rétention de crues ou encore à des zones asséchées mais exposées à une défaillance des systèmes de pompage. Au Pays-Bas, le terme de « polder » est principalement utilisé pour définir une zone (terre pouvant être urbanisée, agricole…) gagnée sur les eaux et protégée contre les submersions.  En France et en Allemagne, on définit les polders rhénans comme des espaces de rétention de crues délimités par des digues.

Les polders, situés en bordure du Rhin, sont inondés pour écrêter l’onde de crue. Il existe deux types de polders : les polders d’été et les polders de rétention.

Les polders d’été sont séparés du lit mineur par une digue basse dite « digue d’été » et sont mis en eau par submersion de cette digue. Il n’y a souvent pas d’ouvrage de prise d’eau ou de vidange et ne sont donc pas manœuvrables. La submersion peut donc avoir lieu en période de crues de faible amplitude. Il serait donc possible que ce type de polder voit l’onde de crue passer alors qu’il est déjà en eau. Le polder « Daxlander Au » est un polder d’été.

Les polders de rétention possèdent des ouvrages de prise et de vidange. Ils sont manœuvrables, ce qui permet de gérer au mieux leur fonctionnement. L’ouverture de la prise d’eau au moment utile permettra d’écrêter l’onde de crue et d’avoir une protection efficace contre les inondations plus en aval. Pour certains polder, comme celui de la Moder, la prise d'eau se fait par siphon au dessus de la digue.

 

 

Schéma de mise en eau d'un polder vu de profil (Source: Commission Internationale pour la Protection du Rhin)

Schéma de vidange d'un polder vu de profil (Source: Commission Internationale pour la Protection du Rhin)

 

Schéma d'un polder vu de dessus (Source: Commission Internationale pour la Protection du Rhin)

 

Certains polders sont inondés volontairement lors de crues de faible amplitude pour différents objectifs écologiques. Il s’agit d’ « inondations écologiques ». source: http://www.iksr.org/uploads/media/200_f.pdf

Pages

S'abonner à RSS - Polder